Glossaire

Cliquez sur les lettres ci-dessous pour être redirigé vers la définition de votre choix ou visualisez l'ensemble du glossaire au format pdf en cliquant ici

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • Maladie

    Altération de la santé de l’assuré ou adhérent constatée par une autorité médicale compétente.

     

  • Matériel médical

    Ce sont les biens médicaux figurant sur la liste des produits et prestations (LPP) remboursables par l’assurance maladie obligatoire.

    Il s'agit notamment de matériels d’aides à la vie ou nécessaires à certains traitements : pansements, orthèses, attelles, prothèses externes, fauteuils roulants, lits médicaux, béquilles…

    La plupart des organismes complémentaires d’assurance maladie distinguent les équipements d’optique et les aides auditives du reste du matériel médical.

    Synonymes : Dispositifs médicaux (DM), Appareillage (petit ou grand)

     

  • Médecin Traitant

    C’est un médecin généraliste ou spécialiste  hospitalier ou libéral,  désigné par le patient auprès de sa caisse d’assurance maladie obligatoire.

    Il coordonne les soins et s'assure que le suivi médical est optimal ;

    Il oriente dans le parcours de soins coordonnés : il informe l’assuré et le met, si besoin, en relation avec d'autres professionnels de santé (médecins spécialistes, médecins hospitaliers, etc.) ;

    Il établit, si l’assuré est atteint d'une affection de longue durée, le protocole de soins en concertation avec les autres médecins qui suivent cette maladie, et est ainsi garant de la bonne information de son patient sur les actes et les prestations nécessaires et pris en charge intégralement par l’assurance maladie obligatoire. ;

    Il connaît et gère le dossier médical, et a notamment un accès privilégié au dossier médical partagé. Il centralise toutes les informations concernant les soins et l’état de santé de son patient. Il tient à jour le dossier médical (résultats d'examens, diagnostics, traitements, etc.) ;

    Il assure une prévention personnalisée et conseille les éventuels dépistages : suivi de la vaccination, examens de dépistage organisés (ex : dépistage du cancer colorectal), aide à l'arrêt du tabac, conseils nutrition, en fonction de votre style de vie, de votre âge ou de vos antécédents familiaux.

    Voir également : parcours de soins coordonnés

     

  • Médicaments

    Les médicaments disponibles en pharmacie sont classés en catégories correspondant à différents niveaux de prise en charge.

    Il existe quatre taux de remboursement des médicaments :

    • 100% pour les médicaments reconnus comme irremplaçables et coûteux ;
    • 65% pour les médicaments dont le service médical rendu est majeur ou important ;
    • 30% pour les médicaments dont le service médical rendu modéré, les médicaments homéopathiques et certaines préparations magistrales,
    • 15% pour les médicaments à service médical rendu faible.

    Les montants et taux de remboursement sont communiqués  par le pharmacien lors de la délivrance. Ils sont inscrits sur la facture remise par le pharmacien.

    Les médicaments relevant d’une prise en charge par l’assurance maladie obligatoire, ont un prix fixé par le Comité économique des produits de santé (CEPS).

    Certains médicaments ne peuvent être délivrés que sur prescription médicale. D’autres peuvent être délivrés par votre pharmacien sans prescription (médicaments dits à « prescription médicale facultative »). L’assurance maladie obligatoire ne rembourse que les médicaments ayant fait l’objet d’une prescription médicale. L’assurance maladie complémentaire peut prendre en charge des médicaments sans prescription médicale.

    Les prix des médicaments non remboursables par l’assurance maladie obligatoire sont libres et peuvent varier d'une pharmacie à l'autre.

     

  • Médicaments génériques

    Un médicament générique est conçu à partir de la molécule d’un médicament déjà commercialisé (ou médicament princeps) dont le brevet est tombé dans le domaine public.

    Un médicament générique est donc un médicament bien connu avant même sa commercialisation, grâce à l’expérience accumulée, pendant plus de 20 ans par le médicament d’origine (princeps), en termes d’efficacité et de sécurité d’emploi de sa molécule.

    Pour obtenir le statut de médicament « générique », un médicament doit prouver sa bioéquivalence avec le médicament d’origine (princeps).

     

  • Médicaments princeps

    Le médicament princeps est le médicament qui peut être « génériqué » quand son brevet tombe dans le domaine public.

    Lorsque des médicaments génériques sont commercialisés, le pharmacien substituera automatiquement un médicament générique au médicament princeps.

    En cas de refus par le patient du médicament générique, le pharmacien ne pourra pas pratiquer le tiers-payant.